2017

La municipalité ayant acquis le presbytère afin d’y établir son nouvel hôtel de ville, elle souhaitait revoir l’aménagement paysager au pourtour, principalement pour des raisons utilitaires et sécuritaires. Également, avec les pentes de terrain très prononcées, il était primordial de diviser les différents niveaux à l’aide de murets, facilitant l’accès et permettant une meilleure gestion des eaux.